Beynost : un patrimoine naturel à préserver

 

Trois entités paysagères principales composent le paysage de Beynost, constituant le patrimoine naturel à préserver. Elles découlent principalement du relief de la commune.

Du Nord au Sud, on distingue le plateau de la Dombes, la Côtière et la plaine naturelle et agricole.

  • Le plateau de la Dombes

Le plateau de la Dombes, extrémité Nord de la commune, composé de lœss et de limons, est totalement utilisé par l’agriculture. Ce paysage est ouvert, avec quelques haies au bord des chemins. Des haies ont d’ailleurs été replantées après le remembrement lors de la construction de la ligne à grande vitesse.

  • La Côtière

Le paysage de la Côtière est un élément structurant fondamental de la commune, une ligne forte du paysage. Elle est en effet largement perceptible depuis l’autoroute et façonne l’identité de Beynost en créant une sorte de décor au village.

Les fortes pentes de la Côtière sont couvertes de bois, charmes,  hêtres, acacias. Les boisements, outre la protection contre l’érosion des terres, constituent un élément important du paysage.

Un arboretum vient compléter les boisements et permet aussi de lutter contre l’érosion des sols

  • La plaine naturelle et agricole

La partie située au Sud de l’autoroute constitue une plaine naturelle et agricole, parcourue par la Sereine et le canal de Miribel. Cet espace est riche en faune et flore.

La présence de l’eau et les boisements spontanés de la Sereine et du canal de Miribel contribue à donner un caractère agreste et bucolique à cette partie de la commune.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.
En continuant votre visite sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.